Delphi 2016 Benelux congress

Developpez.com y a assisté pour vous

Comme annoncé sur le forum Delphi il y a deux semaines, le Congrès Delphi Benelux 2016 s'est tenu à Eindhoven à l'initiative de la société Barnsten. Des photos et un reportage témoignent du succès de cette rencontre.

Commentez

Article lu   fois.

L'auteur

Profil ProSite personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Delphi 2016 Benelux congress

Image non disponible Image non disponible

Lors de la réunion plénière d'accueil, Raymond Horsten (directeur de la société Barnsten) a confirmé qu'Embarcadero concentrait son activité sur les outils de développement et a insisté sur le partage des savoirs pour les programmeurs. « Trois maîtres mots guident le développement de Delphi : qualité, vitesse et flexibilité », a-t-il déclaré.

Après une présentation détaillée du déroulement de la journée et un salut enregistré d'Atanas Popov retenu aux États-Unis, Pawel Glowacki (responsable technique Embarcadero) nous a présenté les nouvelles caractéristiques de Delphi 10.1 Berlin.

Image non disponible

Le défi consistait à nous faire partager en une heure et demie des avancées importantes pour les utilisateurs de Delphi : applications natives multiplateformes, services du cloud (AWS, Azure…), Internet des objets (Bluetooth, BluetoothLE, beacons…), bases de données de type NoSQL (MongoDB) et la toute nouvelle architecture RAD Server, sans oublier l'installation personnalisée (grâce à GetIt) appelée à se développer autour de composants tiers.

Image non disponible

Le même conférencier a réussi à consacrer un temps aux extensions du langage qui accepte à présent weak et unsafe pour les interfaces, l'UTF8 pour les mobiles, le carnet d'adresses, les contacts et le nouveau concepteur d'éléments TListView FireUI.

Il était alors l'heure d'un buffet convivial autour de hamburgers aux fines tranches de jambon ou de fromage, aux pains garnis de chou accompagné d'une saucisse et d'une soupe à l'oignon. Eindhoven oblige !

Image non disponible

L'après-midi était organisé autour de deux séries de trois ateliers en parallèle : développement en entreprise, Internet des objets et productivité du développeur. Si le choix n'était pas évident, il faut cependant savoir que des enregistrements des ateliers ont été réalisés afin d'éviter toute frustration !

Pour ma part, j'ai tout d'abord assisté à une présentation par Stephen Ball du développement rapide multipériphérique : grâce aux nouveaux outils est née devant moi une application Android et IOS comportant le nouveau concepteur d'éléments TListView, ainsi que les carnets d'adresses en lien avec les contacts d'un smartphone, le tout avec prévisualisation en cours de conception sur le périphérique visé !

Il était alors temps de me pencher avec Bob Swart sur la VCL avec les nouveaux contrôles Windows 10 (utilisables avec les anciennes versions de Windows), les outils pour le programmeur comme ReportMemoryLeakOnShutdown, les pièges tendus par la programmation 64 bits et Unicode lors de l'adaptation d'anciens projets, et les extensions du langage Pascal (dont certaines commencent à dater, mais en restant peu utilisées) : génériques, méthodes anonymes, threading, assistances de classes et d'enregistrements…

Troisième et dernier atelier : les beacons, de petits capteurs sans fil à basse consommation d'énergie aux ressources à explorer, surtout pour qui veut faire fortune dans un secteur en pleine expansion (si tout va bien pour moi, le prochain billet sera écrit des Maldives !). Pour la démonstration, Danny Wind avait disposé deux petits montages à base de Raspberry près de deux reproductions de tableaux : suivant la proximité des beacons, son smartphone se connectait aux descriptifs adéquats via Eddystone de Google. Il va sans dire que les composants permettant ce travail sont désormais inclus dans Delphi.

En guise de synthèse, nous avons eu droit à une application simulant un commerce qui mettait en œuvre tous les éléments étudiés dans les six ateliers. Enfin, pour clore cette riche journée, Raymond Horsten a récompensé par tirage au sort dix des participants par des lots qui allaient d'une licence de Delphi parser à un abonnement à Blaise Pascal magazine, en passant par des produits de Devart, FastReport, Gnostice ou Steema, tous bien connus des utilisateurs de Delphi. Hélas, je n'ai rien gagné ! Mais il faut dire que Barnsten avait invité un membre de la rédaction de Developpez.com et que j'étais déjà l'heureux élu !

Image non disponible

Merci à Alcatîz et milkoseck pour leurs conseils et à Claude Leloup pour les corrections.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2016 Gilles Vasseur. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.